Acceuil   Intro  Produits  À propos de NanoCarb    Les tests de laboratoire
N a n o C a r b
versus les autres filtres au charbon bloc
I n t r o d u c t i o n ...

Avant tous, afin de comprendre les comparaisons entre certains filtres, vous devez être familier avec les termes "nominal" et "absolu".

Un filtre ayant une identification absolue signifie qu’aucun particule supérieure à la valeur indiquée passera au travers sa barrière filtrante.

Un filtre ayant une identification nominale signifie que 80% des particules supérieures à la valeur indiquée ne passera au travers sa barrière filtrante. Cela veut dire que 20% de la valeur indiqué passera donc au travers sa barrière filtrante.

De plus, vous devez savoir qu’un bon nombre de spécifications pour ces filtres sont obtenues après avoir fait couler seulement une quantité limitée d’eau cible. Pas NanoCarb. Le filtre NanoCarb va performer durant toute sa vie utilisable, et termine quand le filtre ne laisse plus passer de l’eau. Donc aucun doute, un vraie filtre contre l’usage dépassé, un filtre simple et sécuritaire.

L e s A u t r e s C h a r b o n B l o c

Les filtres au bloc de charbon régulier (qui sont les marques connues), sont fabriqués par la méthode d’extrusion en continue. Cette méthode produit une matière (ou une matrice) de charbon en bloc pouvant atteindre entre 1 et 20 microns nominal (et des fois plus). Ces filtres sont rarement identifiés comme nominal ou absolu. La plupart de ces filtres sont réellement nominale, mais la plupart des vendeurs ne l’identifie pas spécifiquement comme tel, afin de paraître ou de se confondre avec les filtres ayant une valeur absolue.

Un recouvrement magique!

Ces filtres au charbon bloc sont par après recouvert d’une pellicule membranaire d’un ayant un valeur de rétention absolu entre 0,5 et 1,0 micron absolu. Donc la barrière critique est assurée par un mince couche de membrane (1/8" ou moins) qui reçoit la plein force de l’eau sur sa surface. Ces mêmes membranes sont généralement utilisées dans des filtres à membrane plissés (type accordéon) afin de d’augmenter la surface filtrante et du même coup afin de diminuer la pression de l’eau exercée sur la surface. Mais quand ces même membranes sont utilisées pour recouvrir un filtre au charbon bloc, il n’y a que la surface cylindrique et ceci ne peut pas diminuer la pression par centimètre carré ce qui augmente le passage de toutes sortes de contaminant bactérien. De plus, la plupart de ces filtres ne vont pas identifier la valeur en micron du charbon bloc et de la surface membranaire séparément, afin de faire croire que le filtre entier offre la meilleure valeur des deux matériaux.

Ces filtres vont souvent inclure un avis écris en très petits caractères indiquant que "ce filtre ne doit pas être utilisé là où la qualité de l’eau est micro biologiquement inconnue". Oui mais, que fessons-nous si l’eau municipale devient aussi contaminée avec un parasite, virus ou autres contaminant.

N a n o C a r b

Le secret du filtre NanoCarb est dans son procédé breveté de fabrication par cuisson intense, le seul de son gendre au monde entier.

Aucun autre filtre au charbon bloc est fabriqué en utilisant un procédé  de cuisson intense du poudre de charbon de noix de coco à des micro-particules de polymère de qualité alimentaire (gur). Ce procédé d’une précision hautement contrôlé produit une matière de charbon bloc qui est si dense que ceci explique pourquoi un filtre NanoCarb de 10 pouces, une fois sur la balance, donne un impressionnant poids de 0,70 kilo-grammes. Cette densité de charbon, reliés par les micro-polymères force l’eau au travers des avenues restreintes dans la matrice de charbon bloc.

La matrice de charbon est donc si dense, et la passivité des particules est si sélective que sa valeur en micron au travers sa structure de charbon atteint 0,45 micron absolu (ou 0,20 micron absolu si l’essaie en laboratoire est fait par la méthodes de bulle d’aire que la plupart des fabricants utilisent pour trouver la valeur en micron de leur filtres).

Avec une épaisseur radiale (extérieur à intérieur) généreux de 7/8 », et sa valeur de rétention de 0,45 microns absolue, NanoCarb veut dire aucune bactérie et virus. Ces organismes ne peuvent simplement pas passer au travers toutes les embûches de canaux et de cavernes. Ces organismes vont se faire prendre dans le filtre, et sans espace pour grandir, vont simplement mourir.
 

De ce fait, et sans surprise, le virus de Polio (le plus petit virus connu) mit sous des essaies en laboratoire pendant six mois, a démontré aucun passage sous une utilisation normale et sporadique.

Dépendant sur la qualité initiale de l’eau, NanoCarb peut être utilisé seul ou dans une configuration de boîtier double ou triple. Puisqu’un filtre NanoCarb est plus dispendieux que les filtres au charbon standard, si l’eau est foncièrement troublée, vous pouvez utiliser un système à triple boîtiers qui consiste à un filtre aux sédiments1 micron nominal, un filtre au charbon bloc standard de 1 micron nominal, et enfin un filtre NanoCarb de 0,45 micron absolu. Ceci assurera un longévité du filtre NanoCarb pendant que vous devez replacer les filtre primaires plus souvent à moindre coût.

De plus,  puisque le filtre NanoCarb ne gaspille pas l’eau (ratio 1 à 1) comme le fait l’osmose inverse (ratio 5 à 1), les pré-filtres ne sont pas sur-taxés. L’eau que vous consommée et celle qui est seulement filtrée. Donc tous les filtres dure plus longtemps.
 

Au sujet de NanoCarb?

1. Comment fabrique-t-on un filtre monobloc Nanocarb ?
2. Comment NanoCarb se compare-t-il aux autres filtres à bloc de charbon ?
3. Quelques observations intéressantes concernant le filtre NanoCarb...
4. À quel type de performance pouvez-vous vous attendre avec le fitre NanoCarb ?
5. Durée du filtre NanoCarb et quantité d'eau filtrée ?
6. Quel type de boîtier pouvez-vous utiliser avec le filtre NanoCarb ?
7. Quels types de contaminants le filtre NanoCarb va-t-il éliminer ?
8. La dureté de l'eau va-t-elle boucher le filtre NanoCarb ?
9. Est-il dans votre intérêt d'utiliser un filtre NanoCarb ?
10. Pouvez-vous tirer un avantage de l'utilisation d'un filtre NanoCarb?
11. Quelques utilisations pour le filtre NanoCarb...
12. Le filtre NanoCarb est la meilleure alternative à l'Osmose Inverse


 
 

1. Comment fabrique-t-on un filtre monobloc Nanocarb ?

Le procédé de fabrication NanoCarb requiert l'utilisation de charbon en provenance de copeaux carbonisés de noix de coco, réduit en particules microscopiques, appelées nano-poussière. Cette poussière est éxposée à une vapeur intense (activation) afin d'y créer des milliers de nano-fissures qui agissent ensemble comme des canaux multiples de filtration. La graduation des ces fissures ce mesure comme suit :

  • les macro-pores à 0,1 micron 
  • les meso-pores à 0,01 micron 
  • les micro-pores à 0,003 micron 
Une poudre à micro-particules de polymère plastique de grade alimentaire est utilisée pour unir finement les micro-pousières de charbon afin de garantir l'uniformité de ce nouveau bloc NanoCarb. Le haut degré d'uniformité permet à l'eau de passer au-travers des micro-fissures, tout en retenant efficacement les impuretés. 

Ce procédé breveté s'emploie avec des procédés secondaires complexes ce qui permet de produire le filtre monobloc au charbon activé le plus efficace au monde. Aucun autre filtre n'égale les caractéristiques de filtration et d'absorption du filtre NanoCarb.

Le shéma ci-après montre comment l'eau entre dans la matière filtrante au charbon et comment les liens de polymère permettent le passage de l'eau uniquement par les micro-fissures prévues è cet effet et qui retiennent les micro-organismes, bactéries, produits chimiques et toute autre contaminant.


 
 

2. Comment NanoCarb se compare-t-il aux autres filtres à bloc de charbon ?

L'utilisation intégrale de la structure en bloc est la caractéristique principale qui rend ce filtre unique permettant une filtration allant de 0,45 micron avec une capacité d'absorption de 0,003 micron. Aucun autre filtre comparable n'atteint ce haut niveau de performance, sans se servir d'un préfiltre.

Le tableau ci-après démontre comment le filtre NanoCarb ce compare aux filtres couramment utilisés :
 
Filtre monobloc standard
 - L'eau entre (A) et traverse une mince couche de filtration à 0,5 micron (jaune), ainsi que le charbon activé du filtre monobloc standard (B). 

 - La protection contre les micro-organismes, bactéries et virus est limitée par la profondeur de la couche (jaune), La minceur de la couche rend le filtre vulnérable è la perforation et à la sur-utilisation. 

 - Ce type de filtre n'est pas recommandé dans les régions où l'eau n'est pas micro-biologiquement potable.


Filtre en céramique et au charbon activé
 - L'eau entre (A) et traverse une épaisseur d'une matière en céramique ayant u pouvoir de filtration de 0,5 micron (jaune), ainsi qu'une zone de charbon activé granulé (B). 

 -La protection contre les micro-organismes, bactéries et virus est limitée par la profondeur (jaune) de la matière en céramique qu'il faut brosser occassionnellement, afin de refaire une nouvelle surface. De plus, l'épuisement de la quantité limitée de charbon et plus rapide que l'usure de la céramique. 

 - Ce type de filtre n'est pas recommandé dans les régions où l'eau n'est pas micro-biologiquement potable.


NanoCarb
 - L'eau entre (A) et traverse une couche de pre-filtration à 5 microns (jaune), et ensuite le charbon activé du filtre monobloc NanoCarb (B) allant de 0,45 micron. 

- La protection contre les micro-organismes, bactéries et virus ainsi que celle contre les produits chimiques est assurée par l'intégralité de la profondeur mono-bloc NanoCarb (B). 

- Ce type de filtre peut être utilisé dans le régions où l'eau n'est pas micro- biologiquement potable.


 
 

3. Quelques observations intéressantes concernant le filtre NanoCarb.

La masse de charbon du filtre NanoCarb occupe 8% de l'espace laissant 92% disponible pour la filtration et l'absorption. Il peut retenir des particules totalisent 5 à 6 fois sa masse.

Un filtre NanoCarb a une superficie égale à approximativement 11 terrains de soccer!

Une gramme de matière NanoCarb a une superficie de 16146 pieds carrés ou 1500 mètres carrés.

L'eau passent au travers d'un filtre NanoCarb donc la paroi a une épaisseur de 0,78 pouce ce qui se compare, en termes humains, à la traversée d'une structure semi-solide d'une épaisseur de 656 pieds (200 metres). Cette barrière incroyable explique pourquoi toutes les bactéries sont retenues.


 
 

4. À quel type de performance pouvez-vous vous attendre avec le fitre NanoCarb ?

Ce filtre révolutionnaire et unique remplace la nanofiltration à 0.003 micron en raison de sa capacité de filtration graduelle et d'absorption.

Les systèmes de filtration NanoCarb purifie l'eau en éliminant :

  • gouts et odeurs (incluant le chlore) 
  • produits chimiques 
  • colorations 
  • particules de calcaire en suspension (dureté physique de l'eau) 
  • métaux lourds 
  • herbicides and pesticides 
  • micro-organismes, bactéries, spores, cystes, virus, etc. 
Le filtre NanoCarb purifie véritablement l'eau, c'est-à-dire la débarrasse de tous les contaminants, alors que les filtres sur le marché se limitent à un tamisage brut de l'eau, tout en absorbant le chlore.


 
 

5. Durée du filtre NanoCarb et quantité d'eau filtrée ?

La durée du filtre NanoCarb dépend de la qualité de l'eau, mais sa capacité de filtration se situe en moyenne entre 2000 à 4000 gallons (7500 à 15000 litres) d'eau.

À mesure que le filtre s'encrasse le débit de l'eau diminue jusqu'à s'arrêter complètement de couler lorsque le filtre est totalement encrassé. Quand le débit de l'eau diminue, on peut procéder à un nettoyage extérieur du filtre à l'aide d'une brosse métallique, mais à la longue il faut remplacer le filtre, car il est impossible de l'utiliser au-delà de sa capacité de purification et d'absorption. Une sur-utilisation du filtre NanoCarb est donc impossible.

Cette caractéristique est unique au filtre NanoCarb, car tous les autres filtre disponibles sur le marché continueront à laisser l'eau passer, même lorsque le filtre a atteint sa capacité d'absorption et de rétention de contaminants. Plus souvent qu'autrement, ces filtre sont utilisés au-delà de la période de protection ce qui augmente le risque d'utilisation d'une eau contaminée. Ces filtre créent une fausse sécurité.

Le débit d'eau passant au-travers le filtre NanoCarb dépend de la pression de l'eau. Le tableau ci-après indique les débits typiques basés sur une pression de 58 PSI (4 bars):
 
 
 
 
Modèle NanoCarb
Gallons / 
minute
Litres / 
minute
Filtre dim.
(pouce)
Poids en lbs.
Filtre dim.
(mm)
Poids en kg.
Waterline ou 
NanoCarb NC-254
0.34 à 0.45
1.3 à 1.7
Dia: 2.75 
Long: 9.84 
1.1 lb.
Dia: 70 
Long: 250 
0.50 kg.

En se bassant sur les résultats relevés en Europe et au Canada (région de Montréal) on peut facilement conclure que la durée du filtre NanoCarb dépasse largement une année pour une utilisation domestique normale. Le replacement du filtre se fait en 5 minutes.


 
 

6. Quel type de boîtier pouvez-vous utiliser avec le filtre NanoCarb ?

Le filtre NANOCARB NC-254 est conçu pour les boîtiers de 10 pouces (10") des filtres standard présentement disponibles sur les marchés américains. Par conséquent, si vous possédez déjà un filtre de comptoir ou installé sous l'évier, vous pouvez y installer sans aucun problème un filtre NANOCARB NC-254. Voici quelques exemples de comment vous pouvez utiliser le filtre NANOCARB NC-254;

Modèles de comptoir:

  • Utiliser le NANOCARB NC-254 seul. 
Modèles à un boîtier installes sous l'évier: 
  • Utiliser le NANOCARB NC-254 seul. 
Modèles à deux boîtiers installés sous l'évier: 
  • Utiliser le NANOCARB NC-254 dans le deuxième boîtier. Dans ce cas, mettre un filtre aux sédiments de 1 à 5 microns dans le premier boîtier et le NC-254 dans le deuxième boîtier. 
Modèles à osmose inverse à deux boîtiers et une membrane installés sous l'évier: 
  • Utiliser le NANOCARB NC-254 pour remplacer le filtre au charbon conventionnel, ou, 
  • Transformer l'osmose en éliminant la membrane et en branchant les deux boîtiers en série. L'eau entre dans le premier boîtier, traverse le deuxième et va directement au robinet d'eau pure. Le réservoir peut être utilisé (utiliser un raccord Té après le deuxième boîter), dans le cas où la demande d'eau est plus forte que la capacité du filtre. (Voir ci-après les contraintes relatives à l'utilisation de l'osmose inverse pour les besions domestiques.)


 
 

7. Quels types de contaminants le filtre NanoCarb va-t-il éliminer ? 

Comme son nom l'indique, le filtre NanoCarb permet l'absorption de contaminants organiques et chimiques (échelle de nano-filtration) à 0,003 micron (NANO) et la filtration des particules avec le charbon physique à 0,45 micron (CARB). Les contaminants comme le chlore, les colorants, le plomb, le tanin, le calcaire, le fer, le manganèse, la chlorure, les pesticides, les herbicides ou tout micro-organisme comme les bactéries, les virus, les cystes sont éliminés (retenus) dès que l'eau traverse le filtre NanoCarb. Pour plus d'informations, voir la page "Analyse d'eau".


 
 

8. La dureté de l'eau va-t-elle boucher le filtre NanoCarb ? 

Non, car la filtration NanoCarb réduit légèrement la dureté de l'eau. Cette réduction dépendra de la dureté physique (matière favorisant la formation de calcaire) de l'eau, car NanoCarb va éliminer cette matière ainsi que toute autre particule solide à l'exception des ions. Bien que l'analyse de la dureté démontre une légère réduction, la dureté restante n'est pas assez importante pour générer une croûte de calcaire (à moins d'être vaporisée ou totalement réduite).


 
 

9. Est-il dans votre intérêt d'utiliser un filtre NanoCarb ? 

La résponse simple est sans hésitation OUI. Tout le monde devrait utiliser un filtre NanoCarb, afin d'être certain d'utiliser en tout temps une eau pure et sans danger, sans se fier à la qualité ou la pseudo-qualité de l'eau fournie par les municipalités, les lacs, rivières ou puits. La qualité de l'eau peut être excellente à un certain moment, mais personne ne saura prévoir une contamination possible de l'eau. Nous savons beaucoup de choses sur l'eau, mais il reste qu'il y a toujours des risques d'une contamination de l'eau et lorsque ce danger est identifié et un avertissement émis, il sera peut-être déjà trop tard pour éviter des problèmes de santé.

Mais ily a aussi une réponse moins simple et elle dépendra de l'analyse de l'eau. D'une façon générale. on peut dire que si le total des solides dissous (TSD) est inférieur à 500 mg/l (parties par million - PPM), le filtre NanoCarb suffit. Si le total est supérieur à ce chiffre, il faut utiliser l'osmose inverse afin de réduire le TSD avant de faire passer l'eau par un filtre NanoCarb.

Remarque: les systèmes par osmose inverse nécessitent un suivi régulier, car une absence de contrôle
augmentera à la longue le risque pour la santé au lieu de la protéger.


 
 

10. Quelques points à considérer afin de déterminer si vous pouvez tirer un avantage de l'utilisation d'un filtre NanoCarb :

  • Oui si l'eau provient d'une municipalité; 
  • Oui si l'eau est pompée dans un lac; 
  • Oui si l'eau provient d'un puits, à condition que l'eau répond aux normes suivantes:  
    • 0.5 partie par million (ppm) de fer et 
    • 0.2 ppm de manganèse et 
    • 500 ppm au total de solides dissous (TSD) et 
    • 250 ppm de dureté et 
    • 250 ppm de chlorure
Remarque: Si les résultats obtenus pour votre eau dépassent les valeurs indiquées ci-dessus, 
ceci ne signifie pas que vous ne pouvez pas utiliser un filtre NanoCarb mais seulement que son rendement
d'est pas aussi bon que généralement anticipé.


 
 

11. Quelques utilisations pour le filtre NanoCarb

Ci-après quelques utilisations typiques pour le filtre NanoCarb :

  • Excellente et simple filtration et rétention de bactéries; 
  • Remplace l'utilisation de l'ultraviolet ou de toute autre forme de stérilisation; 
  • Barrière efficace retenant les bactéries dans un circuit fermé d'eau pure en laboratoire ou dans l'industrie; 
  • Machine à café ou à glace (un filtre fait tout); 
  • Intégration dans les systèmes d'urgence d'eau potable; etc.
NanoCarb remplace les moyens de filtrations suivants :
 
Filtre à rouille et aux sédiments
Filtre à tamis
Filtre au fer et au manganèse
Filtre au charbon activé
Filtre monobloc au charbon
Filtre au charbon imprégné d'argent
Filtre en céramique
Filtre en céramique et au charbon
Filtre en céramique, au charbon et en argent
Stérilisation par l'ultraviolet
Filtre KDF
Éléments de Nano-Filtration
Filtre plissé à micron absolu
Filtre antibactérien à résine et iode
Stérilisation par ozone


 
 

12. Le filtre NanoCarb est la meilleure alternative à l'Osmose Inverse

Bien que l'Osmose Inverse constitue la meilleure forme de filtration en termes de porosité à 0.001 micron, le filtre NanoCarb constitue le meilleur choix pour tous les utilisateurs qui n'ont vraiement pas besoin de l'osmose inverse pour obtenir une eau pure. Ceci ne veut pas dire qu'il s'agit là d'une affirmation absolue, mais dans les cas courants où le TSD n'atteint pas des niveaux alarmants, NanoCarb constitue le meilleur choix, en raison de la simplicité de son utilisation et l'absence de tout entretien.

Le tableau ci-après vous présente quelques différences entre l'osmose inverse et le filtre NanoCarb dont nous nous sommes rendu compte au cours de nos nombreuses années d'expériences dans le domaine du traitement de l'eau.

 
Unité d'osmose inverse domestique
NanoCarb
1 Le système se bouche, lorsqu'il est opéré dans de mauvaises conditions.  L'extérieur du filtre peut être néttoyé, ce qui augmente sa durée.
2 L'eau passe très lentement. Le débit est d'environ 0.02 litre par minute (goutte-à-goutte). Le débit de l'eau peut atteindre 1,5 litres par minute. Aucune attent pour avoir de l'eau filtrée.
3 Nécessite une stérilisation une fois par an pour éviter une accumulation considérable de bactéries dans le réservoir et la post-filtration.  Aucun besoin de réservoir ou de 
post-filtration.
4 Le réservoir perd de sa pression avec le temps.  Aucun besoin de réservoir.
5 Coût d'achat et d'entretien annuel élevé. Sans l'entretien annuel, le système n'est pas lus efficace et risque même d'être dangereux pour la santé, car la filtration continue pendant des années sans purification de l'eau. Remplacement rapide et économique du filtre qui s'arrête lorsqu'il est encrassé. Ceci élimine toute possibilité d'une utilisation négligente.
6 La difference entre le 0,001 micron de l'osmose inverse et le 0,003 micron du filtre NanoCarb est minime étant donné que la majorité des contaminants néfastes est supérieure à 0,003 micron. (sauf les ions). NanoCarb offre un haut degré de filtration par adsorption et filtration dans un format entrée/sortie que la nano-filtration ne peut pas atteindre.
7 Sans être un point majeur pour les professionels, l'osmose inverse présente une caractéristique, considérée comme un désavantage par de nombreux utilisateurs, d'enlever les sels minéraux qui sont importants pour le corps humain. NanoCarb laisse passer les sels minéraux. 
8 Nécessite une pression adéquate afin de produire de l'eau goutte-à-goutte. Nécessite une pression minimale et prouduit de l'eau filtrée immédiatement.
9 Gaspillage: 4/5ème de l'eau passe par le drain pour produire un 1/5éme d'eau pure. Aucun gaspillage de l'eau.



NanoCarb Inc.
954a Labelle, St-Jérôme, Québec Canada J7Z-5M8
Tel.: 450-565-8408 * Fax: 450-565-4691

info@nanocarb.com